Qu'est ce qu'un compte-titres ?

Un compte titres est un compte qui doit être rattaché à un compte courant espèces et qui autorise le propriétaire à détenir des titres et des valeurs mobilières. C'est ce nombre de valeurs mobilières qui en font une de ses forces par rapport au Plan d'Epargne en Actions (PEA). Le nombre de valeurs cotées dans le marché boursier est très important. Il est ouvert aux particuliers permet d'investir directement dans des actions ou autres titres financiers. Grâce à ce compte titre vous pourrez déposer plusieurs types de valeurs cotées en bourse (actions, obligations, bons, etc…). Pour en ouvrir un il faut passer par une banque ou par un courtier. Toute personne ayant la capacité juridique à contracter peut y souscrire. L'objectif est purement financier et est de diversifier son patrimoine et d'essayer d'obtenir de meilleurs rendements que ceux obtenus par un livret d'épargne dans le but, par exemple, de préparer sa retraite. Cependant il ne faut jamais oublier qu'en bourse on peut gagner beaucoup d'argent mais on peut aussi en perdre. Pour que ce risque soit plus faible, pensez à vous documenter avant de vous lancer dans ce domaine.
Il existe 3 types de comptes : individuel (ou ordinaire), joint et Indivis. La détention d'un de ces comptes engendre des frais.

Les 3 types de compte

Il existe plusieurs types de comptes. Voici une synthèse de ce qu'il y a à savoir proposée par notre site CompteTitres-France.com.

  • Individuel : il se résume à une seule personne qui est le propriétaire du compte et qui est la seule) pouvoir effectuer les opérations.
  • Le compte Joint : il appartient à deux personnes / titulaires et chacune peut effectuer les opérations indépendamment de l'autre.
  • Le compte Indivis : ce compte suppose que tous les titulaires du compte (au minimum 2) doivent donner leur autorisation pour qu'une opération puisse se faire. On l'utilise généralement dans le cadre d'une succession où les héritiers reçoivent le compte d'un parent.

Astuce : lorsque vous décidez d'investir en bourse, CompteTitres-France.com vous conseille de souscrire à un plan d'épargne en actions car les dividendes obtenus des plus values (ou coupons) sont imposables à hauteur de 60% pour le financement de la sécurité sociale.

Ne confondez pas compte titres et PEA

Comme expliqué ci dessus, un compte titre permet à quiconque d'investir en bourse dans des actions ou autres titres financiers. Son principal avantage est la diversification de portefeuille : l'ensemble des titres financiers sont disponibles. Toutefois le PEA (Plan d'Epargne en Actions) est géré par un gestionnaire professionnel au sein de votre banque.

Si vous hésitez entre ces 2 comptes vous devez alors vous poser les bonnes questions... Tout est une question d'épargne et de fiscalité du compte titres contre celui du Plan d'Epargne en Actions (PEA).

Combien souhaitez-vous investir en Bourse ? Si vous avez un grand portefeuille vous devrez alors faire attention à ne pas dépasser le seuil de cession de 15 000 euros par an car au dessus de cette sommes vous serez imposable (impôt sur le revenu). Mais n'oubliez pas que le PEA est ouvert pour une durée de 8 ans minimum, le capital reste disponible à tout moment mais le retrait des fonds déposés entraîne la clôture du plan avant les 8 ans de vie du plan. Cependant après 8 ans, les retraits peuvent être réalisés sans clôture mais aucun versement n'est possible après les premiers retraits ou rachats. La sortie d'un PEA peut s'effectuer en capital ou en rente viagère défiscalisée.

Vous l'aurez compris : dans la majorité des cas un large porte feuille implique donc d'opter pour le PEA. Notez que certaines valeurs mobilières comme les warrants ou les SII (sociétés d'investissement immobilier) n'y sont pas éligibles.

Astuce : vous pouvez opter pour un CT et un PEA. Le but est de répartir les placements en fonction des intérêts des deux comptes.

La fiscalité liée aux comptes titres

La fiscalité des plus values mobilières : La fiscalité est calculée sur la plus-value des ventes réalisées au cours de l'année civile pour tous les comptes titres détenus et pour tous les établissements financiers confondus. Toujours au niveau fiscal, pour les cessions réalisées en 2012, les plus-values sont imposables à un taux fixe de 24% dès le premier euro cela dit depuis le 1er janvier 2013 les plus-values de cessions sont soumises au barème progressif de l'impôt. A noter que les plus values mobilières sont soumises aux contributions sociales dès le premier euro.

La fiscalité des revenus mobiliers : Depuis le 1er janvier 2013, l'imposition sur les revenus de valeurs mobilières se fait tout d'abord par un acompte obligatoire au taux de 24% lors du versement de ces revenus et puis par l'assujettissement au barème progressif de l'impôt sur le revenu. L'année suivante l'acompte étant alors déduit du montant des impôts. Concernant les dividendes, les revenus d'actions sont soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Un acompte obligatoire de 21% ainsi que des cotisations sociales de 15,5% sont prélevés pour le compte du Trésor Public et puis l'année suivante vous devez déclarer ces sommes aux impôts. Pour finir les autres revenus mobiliers sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Suivez le lien pour en savoir plus sur la fiscalité.

Astuce : Les frais de transfert sont remboursés en passant auprès de certaines banques. De même le transfert peut être lent comme rapide. La durée des opérations dépend grandement de l'établissement que vous avez choisi.

Les banques en ligne

Passer par des banques en ligne est recommandé par CompteTitres-France.com ! En effet les banques en ligne proposent des offres très avantageuses par rapport aux banques traditionnelles qui ont peut être à ce jour, besoin de revoir leurs offres. Les offres de bienvenue ne sont pas négligeable allant jusqu'à 80€ offerts chez certaines banques pour l'ouverture d'un compte livret, de 1000€ de courtage offert, de 100€ d'ordres de bourse, accompagné d'une carte bancaire gratuite dont les taux sur les livrets d'épargne sont très interessants et parfois même des avantages sur l'assurance. De plus les banques en ligne facilitent les opérations et les transactions du fait que tout est accessible par internet à n'importe quel moment de la journée (vous pouvez tout gérer avec un accès 24h/24 et 7j/7). De plus vous n'aurez même plus besoin de vous déplace et de patienter 10 minutes à l'accueil de votre établissement car via Internet toutes les opérations pourront se faire sans attente : c'est vous qui décidez. Il n'y a pas ou plus de réels avantages à passer par des banques traditionnelles.

Offres exclusives

Cela rejoint les avantages liés à l'ouverture d'un compte en passant par des banques en lignes. CompteTitres-France.com vous conseille de passer par BForBank, Fortuneo et ING Direct qui sont actuellement les 3 banques à proposer une offre de bienvenue très intéressante. Pour la première vous aurez droit à 1000 euros de courtages remboursés, pour la seconde à 100 ordres de bourse offerts et puis pour la dernière à des tarifs très avantageux et compétitifs avec 100 euros offert en investissant sur leurs fonds CAC 40.

Investir en Bourse

Investir en Bourse avec ce type de compte est une solution recommandée par CompteTitres-France.com car ce compte peut accueillir plusieurs types de titres comme les actions, obligations, fonds communs, sicav, FCP (Fonds Commun de Placement) : il y a un grand nombre d'opérations de ventes ou d'achats de valeurs qui peuvent se faire sur ce type de compte. Vous n'êtes pas limité en termes de montant (aucun plafond ne vient entraver l'investissement contrairement au PEA). Il n'y a aucune limite de versement, ni aucune contrainte de retrait. Pour faire simple vous pouvez vendre ou acheter vos produits sans restriction et ceci est un grand plus dans le monde de la Bourse surtout si vous avez l'habitude de d'investir.

Choisir son mode d'investissement

Il existe 3 modes principaux d'investissement : le CT, le PEA et le contrat d'assurance vie. Pour choisir celui qui convient le mieux vous devez respecter certaines règles et prendre en compte plusieurs critères :

  • Le montant de ce que vous allez investir
  • L'objectif du placement
  • Les supports à privilégier
  • Le niveau de risque acceptable
  • La disponibilité du capital

Tous droits réservés © CompteTitres-France.com - CT France - FAQ - Mentions légales- Contact